• Sat. Dec 4th, 2021

Fish farming is a very profitable sector in Burundi, according to the DG of Livestock

Byadmin

May 7, 2021

NGOZI, 28 avril 2021 (ABP) – Le directeur général de l’Environnement, de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Serges Nkurunziza, a lancé officiellement lundi le 26 avril, des activités de pêche dans les étangs de la coopérative Actions pour le développement de l’aquaculture (ADECA) dans sa branche de Vyerwa en commune de Mwumba, province Ngozi (nord du Burundi).

Dans son mot de circonstance, M. Nkurunziza a, au nom du gouvernement, indiqué qu’il s’agissait d’évaluer la production des poissons dans les étangs. Il s’est montré très satisfait de la production, signe que la pisciculture constitue un secteur très rentable au Burundi, et a demandé aux autres partenaires du gouvernement du Burundi d’investir dans ce secteur combien important pour la population sur le plan nutritionnel et économique.

Il a souhaité que la pisciculture intègre aussi l’élevage des poules, des porcs voire du gros et du petit bétail. Il voudrait aussi que le village moderne d’aquaculture de Vyerwa se dote d’un centre touristique qui pourra générer des revenus.

Selon le directeur général de l’Elevage, le domaine de la pisciculture compte parmi les secteurs prioritaires du Programme national de développement du Burundi, et sa réalisation permettra de mettre en œuvre la vision du chef de l’Etat selon laquelle chaque Burundais doit avoir de quoi mettre sous la dent et de quoi mettre dans sa poche. Il a félicité l’ADECA pour son pas franchi et lui a proposé de généraliser la pisciculture sur toutes les communes du pays.

Le coordonnateur national des projets du FIDA au Burundi, M. Jean Paul Bitoga, qui a financé le projet à travers son programme PRODEFI, a remercié l’ADECA qui a mis à contribution son expertise pour la réussite de ce projet. Il a fait savoir que PRODEFI a contribué pour les semences de poisson, les poussins, les intrants et payé les salaires pour les employés de ce projet.

L’ADECA a de son côté creusé les étangs. Comme le PRODEFI achève son programme le 31 décembre 2021, il a demandé aux membres de l’ADECA de bien entretenir les étangs et veiller à ce que les poissons et les poules continuent à bien prospérer.

L’ADECA Terimbere de Mwumba a aussi été dotée d’une machine incubatrice pour la production des poussins. Cette machine de fabrication locale couve jusqu’à 1500 œufs pour une durée d’éclosion de 21 jours.

  1. Nimbona de l’ADECA s’est félicité du pas franchi par la coopérative. Il a rassuré que l’ADECA compte dans le cadre du programme national de développement, produire des poissons satisfaisants pour le pays d’ici 2025. Elle projette construire des unités de transformation pour les poissons en boîtes de conserve. Selon la vision de cette coopérative, il ne sera plus question d’ici 2025 d’importer des poissons mais plutôt de les exporter dans d’autres pays.

Signalons que la production de lundi a été étalée à la population environnante qui a eu droit d’acheter des poissons pêchés sur place à raison de 5000 FBu par kilo.

L’ADECA, branche de Vyerwa compte en son sein 355 membres. Elle a planté dans ses 10 étangs 100.000 jeunes semences de poissons. Ses poulaillers sur pilotis se comptent à 10.